prev page next page
Société

Insécurité à Casablanca: Les forces de police réagissent

Par Meriama Moutik le 31/03/2014 à 08h06
Fete de Police
© Copyright : Brahim Taougar le360

Plus de 600 personnes ont été interpellées, vendredi et samedi, à Casablanca. Des consignes strictes ont été données pour assurer l'ordre et la sécurité.

La préfecture de police du Grand Casablanca fait état de l'arrestation de 554 suspects, vendredi et samedi, pris en flagrant délit pour notamment agressions, trafic de drogue, port d’armes blanches... et l'interpellation de 137 personnes faisant l'objet de mandats de recherches à l’échelle nationale. La même source indique que des instructions strictes ont été données afin de lutter contre la criminalité et faire face aux rumeurs propagées par certaines personnes sur les réseaux sociaux visant à compromettre le sentiment de sécurité parmi la population locale.

"Tcharmil" serait un phénomène préfabriqué

Un responsable des forces de police de la ville de Casablanca confie que les images circulant sur Facebook sur le phénomène dit "Tcharmil" ne sont que des mises en scène préfabriquées afin de servir l’agenda de certaines personnes dont le but est de perturber le développement de la ville de Casablanca. Selon la même source, ces campagnes intensifiées ont eu lieu juste après une réunion entre le directeur général de la sûreté nationale avec tous les responsables sécuritaires de la préfecture du Grand Casablanca.

Est-il cependant normal que, préfabriquées ou pas, de telles photos circulent impunément sur les réseaux sociaux ? Dire qu'elles sont préfabriquées est même une lapalissade. Il y a certes de la mise en scène. Il n'en reste pas moins que ces photos fêtent la violence et visent à provoquer la peur en mettant les citoyens face à une haine et une décadence inquiétantes. 
 

LES CONTENUS LIÉS

Vos commentaires

Choix de la langue

اختيار اللغة